Comment éviter l’accumulation d’humidité dans votre fourgon aménagé ?
Conseils & astuces
16 juin 2020

Comment éviter l’accumulation d’humidité dans votre fourgon aménagé ?

Durant les nuits froides, l’ennemi numéro un du vanlifeur c’est la condensation. 
En effet, un fort taux d’humidité peut causer de nombreux dégâts à votre fourgon aménagé, comme de la moisissure ou de la rouille notamment. Si cela n’est pas traité à temps, cette problématique pourrait bien faire de vos roadtrips, de véritables cauchemars !

Découvrez donc dans cet article nos conseils et solutions pour lutter contre l’humidité et la condensation dans votre fourgon !


Qu’est-ce que la condensation et comment se forme-t-elle ?

Petit rappel de physique : La condensation se produit lorsque la vapeur dans l’air se transforme en eau liquide. Lorsqu’un objet est plus frais que la température du point de rosée, la condensation s’accumule à la surface. Le point de rosée est la mesure de l’humidité réelle dans l’air. Lorsque le point de rosée atteint 100%, l’eau ne peut plus s’évaporer et se liquéfie.

L’air naturel qui nous entoure contient des molécules d’eau. Votre corps en libère également lorsque vos expirez et transpirez, ce qui dégage donc de l’humidité dans l’air. Il en est de même lors de la cuisson d’aliments ou lorsque vous faites fonctionner votre chauffage. Tout cela crée donc une forte accumulation d’humidité à l’intérieur d’un espace clos qu’est votre fourgon !



Ainsi, lorsqu’il y a une grande différence de température entre le froid de l’extérieur et l’intérieur d’un fourgon à l’air humide et chaude, la condensation se forme sur les surfaces froides.

Plus concrètement, la condensation sera visible sur vos fenêtres, mais également sur toutes les surfaces internes de votre camping-car. Lorsqu’elle s’accumule et qu’elle n’est pas évacuée, elle peut donc se transformer en tâche d’humidité pouvant conduire à la formation de rouille, mais aussi de moisissures. Et on ne vous fait pas un dessin : c’est pas très chouette ni pour votre fourgon, ni pour votre santé.


Comment prévenir la condensation ?

La façon le plus optimale et la plus efficace de réduire la condensation passe par une bonne ventilation.

Il est en effet nécessaire d’avoir un flux d’air constant dans tout le fourgon, allant de bas en haut et apportant de l’air plus frais et plus sec et poussant l’air humide vers l’extérieur.

Si vous ne vous sentez pas très à l’aise à l’idée d’ouvrir les fenêtres en plein hiver, on vous comprend tout à fait. C’est pourquoi il existe des solutions concrètes qui vous faciliteront la vie !


Les déshumidificateurs et autres solutions absorbantes

On vous le dit tout de suite, un déshumidificateur ou un absorbeur d’humidité à fixation rapide ne va pas très bien fonctionner à l’intérieur de votre fourgon. Pourquoi ? Tout simplement parce que ces appareils nécessitent d’être constamment branchés sur une source d’alimentation électrique et qu’entre nous, nous savons que l’électricité dans un van, c’est une denrée rare et précieuse ! Next.


Créer de la chaleur sèche

Cette solution ne fonctionnera certainement pas pour tout le monde, mais elle a le mérite d’exister. Les poêles à bois sont très rentables en termes d’investissement et aspirent l’humidité de l’air efficacement… Toutefois, si cette solution peut paraître séduisante, l’installation d’un poêle à bois dans un fourgon aménagé est interdite pour des raisons évidentes de sécurité… Next.


Le chauffage stationnaire

Si vous avez le budget, les appareils de chauffage ventilés à l’extérieur sont l’une des meilleures façons de rester au chaud en hiver. En gros, ces types d’appareils de chauffage utilisent le carburant du réservoir pour garder votre fourgon au chaud, et parce qu’ils sont ventilés depuis l’extérieur, vous pouvez garder vos fenêtres fermées l’hiver ! Par conséquent, les chauffages stationnaires produisent moins d’humidité dans l’air que les autres types de chauffage. Vous pourrez trouver différentes qualités et prix de chauffages stationnaires sur le marché : environ 150€ pour des produits en provenance de Chine, aux environs de 500€ pour des chauffages de la marque Planar et environ 1000€ chez Webasto.


La solution la plus simple et efficace : permettre un flux d’air constant dans votre fourgon

Avoir une ventilation haute et une ventilation basse dans votre véhicule est l’idéal !

De plus, si elles sont placées à l’opposée les unes des autres, l’air aura alors un plus grand chemin à parcourir et le renouvellement de celui-ci n’en sera que plus efficace.

En termes d’aération et de ventilation, quelques normes NF EN 721 sont à respecter :

Tout d’abord, il vous faudra prendre en compte le volume interne de votre fourgon, du nombre de personnes vivant à bord et des équipements que vous y avez installé. Prendre en compte ces données vous permettra d’avoir une idée du nombre de grilles d’aération qu’il vous faudra, ainsi que de leurs tailles.

On vous a fait ci-dessous un tableau récapitulant la taille minimale que devront faire vos grilles d’aérations en fonction de la surface totale de votre véhicule (sans prendre en compte les rétroviseurs) :

  • Pour une aération haute, il faut qu’elle soit placée à minimum 1m80 du sol.

  • Pour une aération basse, comptez 10cm de distance maximum par rapport au plancher du véhicule.


En image, ça donne ceci :

Les types de ventilation existants :

  • Les lanterneaux pour aération haute : très utilisées dans l’aménagement de fourgons, elles vous donneront un flux d’air important permettant une aération permanente de votre véhicule. De plus, les lanterneaux ont pour avantage d’apporter une source de lumière, ce qui n’est pas négligeable dans un fourgon !

  • Les grilles d’aération sont idéales pour les ventilations basses. En inox, en PVC avec moustiquaires, motorisées ou manuelles… il en existe un large choix. Il y en aura forcément une qui correspondra à vos besoins !

  • Les champignons sont une très bonne alternative aux lanterneaux pour une aération haute. Là aussi, il existe beaucoup de déclinaisons et de possibilités !

  • Les ventilations électriques : L’installation d’un ventilateur d’aération 12V dans votre plafond n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît. Ce ventilateur vous procurera un bon débit d’air et s'avérer utile pendant les chaudes journées d’été et tout aussi agréable tout au long de l’hiver.

Sinon, vous pouvez également opter pour des grilles d'aération amovible à placer sur une fenêtre. Ce dispositif aura également un effet positif sur l’atténuation de la condensation.

Si tous ces éléments techniques peuvent vous paraître complexes, c’est normal. La partie la plus intimidante du processus sera surement la coupe de la tôle de votre fourgon. Mais rassurez-vous ! Si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur, nous assurons chez Heode.fr, la pose du système d’aération et de ventilation correspondant à vos besoins !


En somme

Le maintien d’un bon débit d’air est le meilleur moyen d’éviter la condensation. Vous vivrez dans un environnement beaucoup plus confortable avec un échange d’air constant. Assurez-vous également que vos murs et votre plafond soient parfaitement isolés, car une bonne aération n’est efficace qu’avec une bonne isolation !