Vivre avec son chien sur les routes, c’est possible ! Cette expérience peut être très bénéfique autant pour vous que pour votre animal préféré. Toutefois, cette décision doit pouvoir être mûrie à l’avance en prenant en compte un certain nombre de paramètres comme les possibilités et les contraintes de l’environnement au sein duquel vous vous trouverez, tout en privilégiant la santé et le bien-être de votre animal.

Alors pas de panique, vous trouverez dans cet article tout ce qu’il faut savoir pour préparer sereinement votre meilleur dog-trip !

                    


Évacuons d’office une première interrogation :

Est-ce que je peux laisser mon animal seul dans mon van toute la journée durant ?

Non.


Tout d’abord, il est important (voire primordial…) de rappeler qu’il ne faut pas laisser son chien seul dans son fourgon durant toute la journée. Particulièrement l’été, les journées chaudes peuvent être nocives la santé de votre animal. Ceci peut paraître évident, mais il n’est jamais inutile de le rappeler !

Ceci étant dit, il y a des moments où les chiens ne sont malheureusement pas acceptés partout, comme les magasins où certains parcs par exemple. En prenant certaines précautions que nous allons énumérer ci-dessous, alors vous pourriez ponctuellement laisser votre animal en sécurité quelques instants dans votre van aménagé, avec tout le confort dont il aura besoin, même si cette solution reste à privilégier en dernier recours.

Pour laisser votre animal de compagnie dans votre fourgon durant un certain temps limité, il faut impérativement lui assurer un certain nombre d’éléments :


-       
De l’ombre. Pour éviter l’apparition d’un effet de serre à l’intérieur de votre van, calfeutrez les fenêtres avec des rideaux, des panneaux réfléchissants, ou bien des parasols.

-        De la ventilation. Entrebâillez toujours les fenêtres et assurez-vous d’être équipé d’un bon système de ventilation, comme un ventilateur 12V par exemple.

-        De l’eau et de la nourriture en quantité suffisante.

-        Pour rassurer les quelques badauds qui pourraient s’inquiéter du fait que votre chien reste seul dans votre van, vous pouvez - si vous le souhaitez – laisser une note sur le tableau de bord de votre véhicule en indiquant que votre animal de compagnie dispose d’une ventilation, d’eau et de nourriture en quantité suffisante et qu’en cas de problème particulier, ils pourront vous contacter au numéro de téléphone que vous indiquerez.

-        De plus, vous avez la possibilité d’installer un moniteur de température à distance dans votre fourgon. Ainsi, dès que la température interne dépasse un certain seuil, vous pouvez en être notifié directement sur votre smartphone.

-        Enfin, si la configuration le permet, essayez de vous garer de telle sorte à pouvoir garder un œil constant sur votre véhicule et votre chien. Cela vous permettra de pouvoir y accéder rapidement si jamais un problème particulier venait à être rencontré.


                    


Les solutions alternatives :


-        Si vous en avez la possibilité, demandez à des amis ou de la famille vivant à proximité du parcours de votre road-trip s’ils peuvent garder votre animal de compagnie durant une journée ou plusieurs jours, en fonction de l’activité que vous souhaitez faire.

-        Durant ces dernières années, des applications de dog-sitting ont émergé, comme Rover, Pawshake ou encore Gudog, qui peuvent vous mettre en relation directement avec des particuliers de confiance à proximité !

-        Sinon, vous pouvez privilégier les lieux acceptant les animaux de compagnie, comme les parcs ou certains lieux publics exigeant généralement qu’ils soient tenus en laisse. Pour éviter les mauvaises surprises, prenez l’habitude de consulter leurs sites internet ou de les appeler pour en avoir le cœur net !

En privilégiant les lieux « dog-friendly » comme certaines activités gratuites ou des randonnées, vous constaterez probablement que vous aurez fait quelques économies dans votre voyage, et ça, c’est pas négligeable !



                    


Plus concrètement, comment organiser son dog-trip ?

Avant le grand départ :


-        Une visite chez le vétérinaire s’impose ! Ce rendez-vous vous permettra de vous assurer de la bonne santé physique et mentale de votre animal de compagnie. Pensez également à faire traiter contre les puces et les tiques à cette occasion-là. N’hésitez pas à demander des conseils à votre vétérinaire sur l’adaptation de votre animal à son futur mode de vie.

-        Pensez à être à jour au niveau des vaccins de votre chien, et réalisez des copies des papiers importants le concernant que vous garderez avec vous durant tout votre road-trip dans la perspective qu’ils pourraient vous être demandés dans certains endroits.

-        Enfin, nous vous conseillons d’habituer votre animal de compagnie à la route, en l’emmenant avec vous durant les trajets quotidiens que vous pouvez être amené à réaliser. Progressivement, testez des trajets de plus en plus longs et habituez votre animal à se comporter différemment (sur les aires d’autoroutes notamment).


                    


Recenser ses besoins au préalable !

Comme on est sympa chez Heode, on vous a réalisé une petite check-list pour ne rien oublier des essentiels dont votre animal préféré pourrait avoir besoin durant son dog-trip !

                                                            // Vous pouvez la télécharger gratuitement ci-dessous. //


                   


En somme, emmener son chien avec soi en road-trip, ça ne s’improvise pas. Avec un peu d’organisation et d’adaptation, cette expérience de vie pourrait s’avérer être inoubliable pour vous, comme pour lui !
Puisqu’on parle d’organisation, on a rédigé un article sur les indispensables à avoir avec soi, pour un road-trip serein et sans mauvaises surprises ! ;)


Heode.fr

 

Partager ce post

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant